Les différents types de casques de moto

Le casque de moto est obligatoire. C’est lui qui protège votre tête lors d’une chute. Mais il vous protège également contre le vent, les insectes, permet de profiter de la chaleur ou d’intégrer des écouteurs… Pour être homologué, le casque doit avoir un dispositif réfléchissant sur ses quatre faces et répondre à un certain nombre de normes. Mais il existe différents types pour s’adapter aux besoins variés.

 

Le casque au bol
Il est le plus minimaliste (et le plus ancien) car il ne couvre que la partie supérieure du crâne. Aujourd’hui, les modèles neufs sont interdits sur la route car ils ne correspondent pas aux exigences minimales. Pour avoir le droit de porter un casque au bol, il faut choisir un modèle ancien qui était homologué lors de sa sortie.

Le casque Jet
C’est un casque léger qui protège le sommet du crâne et les tempes mais pas l’avant du visage. Il ne protège pas le visage. Il est inconfortable à grande vitesse ou lorsqu’il fait froid. Il a l’avantage de permettre une vision élargie tout en assurant une très bonne protection crânio-cérébrale. Pour davantage de confort, il peut être équipé d’une visière faciale. Quand on parle de casque « jet », c’est forcément un casque qui n’a pas de mentonnière donc peu recommandé pour des grosses motos. On le réserve généralement aux petites cylindrées, aux scooters…

Le casque demi-Jet

C’est là encore un casque ouvert mais équipé d’un écran qui protège la partie supérieure du visage. Ils ont l’avantage d’être légers avec un format compact.

Le casque intégral
Comme son nom l’indique, il protège tout ! Le crâne, les tempes et la mâchoire sont en sécurité. Mais comme il est plus complet, il est aussi plus lourd, sauf les casques moto en kevlar pour la compétition. Le champ de vision est légèrement réduit et une forte isolation phonique peut être gênante en ville. Il est parfait pour les grands trajets. C’est la meilleure protection en cas d’accident (s’il est de bonne qualité).

Le casque modulable
Il associe les avantages du casque Jet et ceux du casque intégral. Là encore, le poids augmente mais la protection est complète. Certains modèles peuvent être utilisés en position intégrale ou en position Jet mais ce n’est pas toujours le cas. Il faut vérifier à l’achat que le casque a bien l’homologation pour les deux positions. La « modularité » peut servir uniquement à faciliter l’enfilage mais le casque ne sera pas utilisable avec la visière relevée.

Le casque de cross
Le casque de cross n’a pas de visière. Il peut être utilisé sur la route mais il est fortement conseillé de porter des lunettes. Ce type de casque n’est pas homologué comme intégral et la mentonnière peut être plus fragile que sur un véritable intégral.

Le casque transformable
Certains modèles de casque sont équipés d’une mentonnière qui peut être démontée. On peut alors rouler avec ou sans mentonnière ou parfois remplacer la mentonnière « d’hiver » par une mentonnière « d’été », moins chaude et plus aérée.

Super Motard Auteur