Casque intégral : faites le bon choix !

Amateurs de balades en moto, votre accessoire indispensable est évidemment le casque. Non seulement le port du casque répond à une obligation légale mais, surtout, c’est lui qui assure l’essentiel de votre protection. Le choix d’un casque est une étape d’importance à laquelle il faut accorder le plus grand soin. De nombreux critères de sécurité, de conception et de confort vont influencer votre démarche. Pour vous aider à faire un choix judicieux parmi la multitude de modèles en vente sur le marché, consultez notre mode d’emploi !

La sécurité en priorité

Pour bien débuter votre procédure d’achat dans votre recherche d’un casque intégral ou modulable, soyez certains qu’un casque intégral doit s’acheter en magasin et non par correspondance. Il est essentiel que vous puissiez essayer votre casque afin de s’assurer qu’il soit tout-à-fait à votre taille. Un élément indispensable à votre sécurité comme à votre confort.

Voici les facteurs essentiels à vérifier pour assurer une sécurité maximale :

La taille : Le casque intégral de votre choix doit avoir exactement la bonne taille pour vous assurer une protection optimale tout en étant agréable à porter. En gros, votre tête ne doit pas pouvoir bouger à l’intérieur. Veillez donc à bien déterminer votre tour de tête et à procéder à un essayage soigneux. Les mousses de protection se tassant avec le temps, il est normal d’avoir une sensation de légère pression sur le visage lors de l’essayage.

Systèmes d’attache : La double boucle représente le système d’attache optimal. C’est le plus efficace et le plus résistant même s’il est un peu plus long à mettre en place. Les boucles automatiques sont rapides d’utilisation. Quoiqu’il en soit, vérifiez toujours que votre système d’attache soit irréprochable, une jugulaire détendue n’offre plus de protection fiable.

Les écrans : Le choix de l’écran est aussi un point de sécurité important. De la qualité de sa fabrication dépend la protection de votre visage contre les projectiles. Vérifiez également votre champ de vision pendant l’essayage, une donnée indispensable pour une conduite en toute sécurité.

L’homologation : Pour correspondre aux normes de sécurité minimales européennes, un casque doit être homologué ECE 22.05. Une lettre peut être ajoutée à cette mention pour préciser le niveau de sécurité (J : pas de protection maxillaire, P : protection intégrale, etc.)

L’importance du confort

Après vous être assuré que toutes les exigences de sécurité soient bien remplies, il est également essentiel de vous pencher sur votre confort. Il influencera votre plaisir de conduire mais aussi la bonne santé de vos cervicales.

Les mousses : L’intérieur de votre casque moto est pourvu d’un revêtement en mousse. Choisissez le hypoallergénique et anti-transpirant. Vous déterminerez facilement au toucher si une mousse sera agréable au contact de votre visage.

L’attache : Choisissez une jugulaire gainée en velours pour un maximum de confort.

Ventilation : Dans un casque intégral, un système d’aération est indispensable pour vous rafraîchir en été et vous désembuer en hiver. Vérifiez que les espaces de ventilation soient bien présents.

Le choix de la matière

Voici un aspect qui suscite toujours beaucoup de discussions au sein des communautés motardes. Aujourd’hui, on admet que toutes les matières (polycarbonate ou fibres) offrent un degré de protection similaire. Les différences s’axent plutôt sur le poids et le budget.

Les petits plus

Il existe des coussinets de joues qui permettent d’ajuster parfaitement le casque à sa morphologie. On peut acquérir une patte qui ouvre légèrement l’écran pour faciliter le désembuage. Un revêtement intérieur détachable constitue une facilité appréciable pour le lavage.

Les fausses bonnes idées

L’écran fumé, agréable par temps clair, devient vite inutilisable dans des conditions moins estivales. Les joints d’écran en feutrine ou mousse perdent rapidement de leur étanchéité.

Vous êtes désormais parés pour faire le bon choix, et surtout, roulez prudemment !

Super Motard Auteur